Message de l'ARBH vendredi 18 septembre 2020 :

Comme vous le savez, la situation sanitaire évolue de jour en jour, tout comme notre expérience dans la manière d’appréhender et de vivre avec le virus. Et ceci a bien entendu aussi un impact sur le déroulement des compétitions de hockey.

Comme vous aurez pu l’entendre ou le lire ces derniers jours, la pression sur le ‘testing’ et plus particulièrement sur les médecins se trouvant en première ligne, devient très importante. Dès lors il est crucial de ne pas surcharger à l’excès les équipes de testing de première ligne.

C’est pourquoi , après trois semaines d’application et tenant compte de l’avis de nos experts médicaux, il nous semble nécessaire d’adapter au plus vite notre protocole de match. Nous avons refait un point détaillé avec nos experts médicaux, aboutissant dans le nouveau protocole de match en annexe, qui présente quelques assouplissements fondamentaux. Celui-ci est d’application à partir du jeudi 17 septembre 2020.

Nous nous rendons compte que la situation et ces mesures sont compliquées et que le timing de ce changement de protocole ne rend pas les choses plus évidentes. Nous espérons néanmoins que vous comprenez que ceci est instigué par l’évolution de la situation sanitaire.

De manière succincte, voici les modifications apportées au protocole de match, par rapport à la version envoyée le 26 août dernier (en gras les nouvelles mesures, en barré les anciennes).

Merci néanmoins de vous référer dans tous les cas au document en pièce jointe, qui sert de document de référence !

·        Précision sur le principe fondamental de ‘contact à haut risque’ = un contact se déroulant à moins d’1m50 pendant plus de 15 minutes, avec un risque encore accru si le contact se déroule dans un espace confiné.

·        Quand une personne de l’équipe (joueur ou staff) a subi un test positif au Covid-19, les autres membres de l’équipe devront se remettre aux consignes du ‘contact tracing’ mis en place par le gouvernement ou du médecin traitant (s’il n’y a pas de prise de contact par le ‘contact tracing’). Eux seuls sont habilités à décider de la nécessité d’un test ou d’une mise en quarantaine. (Quand une personne de l’équipe (joueur ou staff) a subi un test positif, tous les autres membres de l’équipe doivent se faire tester et respecter une quarantaine.)   

·        Dans toutes les catégories jeunes et adultes, un match peut être remis à partir de 3 cas positifs et/ou de mise en quarantaine obligatoire pour cause de contact à haut risque et/ou en attente de résultat d’un test Covid-19.

«   Les trois attestations (de test positif et/ou de quarantaine obligatoire pour cause de contact à haut risque et/ou en attente de résultat, devront parvenir à la Fédération dans les 5 jours suivant la date de la rencontre

«   En cas remise, celle-ci prend effet pour une durée de 14 jours, à compter à partir de la date du dernier test effectué au sein de l’équipe.

«   Nous tenons aussi à vous rappeler que dans les catégories régionalesle report d’un match est toujours possible avec l’accord de l’adversaire. Vous avez alors 60 jours pour jouer ce match.

·        Les ball-kids sont à nouveau obligatoires en Division Honneur et Division 1 Nationale. (Suppression des ball–kids dans toutes les catégories.)

«   Port du masque obligatoire (aussi sur le terrain)

«   Désinfection des mains obligatoire à l’entrée et à la sortie du terrain

Malgré la situation compliquée, nous comptons, une fois de plus, sur votre bon sens afin que le virus ne se propage pas dans la communauté du hockey et que la grande majorité puisse continuer à profiter de son sport favori.

Accéder au protocole complet